• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Notre-Dame de Maylis

Un temps de famille en Christ

Témoignage de Christophe, École de Prière 2017 à Maylis

ChristopheAprès être arrivé par hasard sur le site internet de Maylis, suite à une recherche sur la permaculture, je suis tombé sur la page des retraites pour les jeunes qu'organisait l'abbaye. L'envie de faire une retraite en monastère me taraudait et l'idée d'une école de prière n'était pas pour me déplaire. Revenu à la foi depuis peu de temps, j'avais à cœur de rencontrer des frères et sœurs en Christ. Les deux désirs, celui d'une retraite et celui de rencontres, se joignaient merveilleusement bien.

Un souci pourtant : venant de région parisienne, l'abbaye me semblait très éloignée et j'ai beaucoup hésité avant de me décider à venir... Finalement, après mûre réflexion, je me faisais une joie d'avoir un temps donné vraiment à Dieu au sortir des concours, et de fuir un peu la frénésie des fêtes de fin d'année où il est parfois difficile de trouver des temps de silence et d'intériorité. En fin de compte... la distance était une bien piètre excuse pour ne pas s'accorder ce temps !

Bref, j'ai vraiment eu le sentiment que Jésus m'invitait à Maylis, et ce que j'y ai vécu n'a fait que confirmer ce sentiment. Là-bas j'ai tout de suite été accueilli fraternellement par les participants, malgré le léger retard qu'avait occasionné quelques péripéties de trajet. Tous d'horizons très différents, nous étions comme de vieilles connaissances qui se seraient données rendez-vous. Christophe R 2

Les journées étaient remplies de prières, celle des offices, celle des chants, celle des repas, des topos, des temps personnels et celle de la beauté du lieu, véritable prière de la Création. Chaque moment était dans la joie et la paix, signe de la présence du Christ !

Très édifiante, la retraite a vraiment été pour moi un cadeau de Dieu, et je remercie les moines pour leur accueil fraternel. Tant de choses se sont passées que vraiment je ne peux que rendre grâce !

Merci Seigneur et que soit bénie ND de Maylis !

1
0
0
s2smodern