Abbaye Notre-Dame de Maylis

Faire halte, et repartir plus brûlant

Valentin, 25 ans : la Retraite Faire le Point à Maylis

portraitDans notre monde si désertique spirituellement, les oasis de fraîcheur se font rares et il est fréquent de voir notre foi, cette source d'eau vive, se tarir quelque peu. Il nous est donc vivement recommandé de faire une halte dans notre pèlerinage de vie afin de nous ressourcer, nous reposer et ainsi repartir plus brûlant de l'Esprit.

L'abbaye Notre Dame de Maylis fut pour moi ce doux bivouaque, où le silence de la méditation se joint à la majesté de la liturgie bénédictine. Que demander de plus pour "faire le point" ? Le cadre de l'abbaye, la bonne humeur de ses occupants, la nature environnante, la participation au travail communautaire, la prière avec les moines et des topos riches de sens favorisent pleinement l'immersion dans cette retraite.

Ainsi, nos instants à flâner (car il y en a !) prennent une toute autre saveur, celle de cette liberté qui nous offre le temps d'aimer Dieu un peu plus chaque seconde. Mon plus beau souvenir restera sans aucun doute le doux éveil de la Création, lorsque toute la nature fait encore silence et que les cloches de l'église sonnent dans la nuit noire les matines et au petit jour les laudes. C'est une très belle expérience dont on ressort plus confiant, plus apaisé et plus fervent

1
0
0
s2smodern