• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Chemin d'humanité à l'abbaye de Maumont

accueil hotellerie-abbaye-maumontplonger dans son humanité par la rencontre de l'autre différent, témoignage d'Astrid

Découvrir l'abbaye de Maumont à été une véritable rencontre avec la "vérité" et la "liberté ». Je suis arrivée innocente et ignorante, pensant ne rien découvrir ou du moins rien qui apporterait du sens à ma vie. Rencontrer des sœurs ?  Pour quoi faire ?

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Saint Benoît pour aujourd'hui

stbenoitLe 11 juillet, c'est la Saint Benoît.

Bonne fête pour tous les "Benoît" et les "Bénédicte" (y a-t-il des "Benoîte" ?), mais en plus pour tous les Bénédictins et les Bénédictines dans le monde -et c'est un gros bataillon !-

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

La vie jusqu'au bout

christnuitToujours en ligne ?

Eh bien il faut que tu saches que pour moi c’est formidable de te rejoindre sans t’avoir jamais vu, mais surtout de me rendre compte que cette histoire de notre rencontre en ce moment, c’est l’histoire de Dieu qui te rencontre en direct en me rencontrant pour que je te rencontre !!

Dieu nous donne le tournis à force de nous aimer dans les rencontres, dans chaque vraie rencontre, cœur à cœur, où chacun se dit qu’il n’a jamais été si vrai face à quelqu’un en lui disant : « je veux que tu vives ! ».

Nous allons aujourd’hui vivre ensemble la fête de l’Ascension, drôle de mot pour dire en même temps que Jésus entre dans le ciel de son Père qui est Dieu et qu’il entre au plus profond de nous pour ne plus jamais nous quitter : « je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ».

Quand il s’en va, il vient, c’est pour cela que les apôtres ne sont pas tristes ce jour-là mais pleins de joie : il disparaît pour être inséparable de chacun de nous.

Quand on cherche à comprendre Dieu, on finit par ne plus rien comprendre, parce qu’il nous dépasse complètement ! Il a eu envie d’avoir comme nous un corps, un vrai corps comme le nôtre, avec sa part d’inconscient, ses désirs, ses gestes, sa parole, bref, tout comme nous. Et pour aller jusqu’au bout, là où rien ne triche, il est mort ! Alors là, plus d’espoir ?

Si, justement là, il n’a pas perdu son corps qui est vivant pour de bon et il nous le donne comme preuve d’amour vrai. L’amour avec lui, ça se mange !

Jésus ressuscité reste Jésus, il dit : « c’est bien moi ! » mais il envahit l’espace, même les galaxies, il travaille dans l’infiniment grand et dans l’infiniment petit, en toi, en moi et dans l’histoire de notre planète.

Enfin, c’est ce que je crois. Toujours en ligne ? Sois heureux de lui, tu seras sa joie… et la mienne ! Sr Dominique

0
0
0
s2smodern

Samedi Saint

  Deux petits enfants syriens sont blottis l'un contre l'autre, ils regardent leur maison en    flamme, c'est fini, tout est mort. Et la petite fille dit à son frère : "Dis, c'est ça l'enfer ?" et lui de répondre : "Oui, mais nous, on s'aime".

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.