• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

"Une vie ennuyeuse ? Pas vraiment !!!"

Palmyre et Agathe

  Nous sommes arrivées un lundi matin avec un peu d’appréhension, pas mal de préjugés et beaucoup de curiosité ! Mais dès l’arrivée à la gare, nous avons été vite rassurées par le sourire de sœur Anne-Sophie, maîtresse des novices.

   Dès lors, pendant toute la semaine, nous avons découvert le monde monastique. Avec un programme bien chargé, nous nous sommes rendu compte que les sœurs sont bien occupées : entre le travail, les repas et la lectio divina ! En effet, contrairement à ce que l’on peut penser, leur journée est divisée également entre travail et prière.

 Avant de faire cette expérience, nous imaginions une vie austère, ennuyeuse et monotone.

Agathe et sa poubelle

   Pour ce qui est d’austère, elle peut le paraître de par son silence et ses chants des psaumes qui sont contraires à nos modes de vie. Cependant, nous avons compris que le silence est pour les sœurs une nécessité puisque c’est en réalité un dialogue intérieur avec Dieu. Mais cela est dur à comprendre lorsqu’on ne le vit pas.

Une vie ennuyeuse ? Pas vraiment !!!

  

En tout cas, entre verger, reliure, balade, lecture ou encore Offices, nous n’avons pas arrêté une seconde et étions très heureuses de retrouver notre cellule à 21h.

donjon

  Commençant à 5h30 du matin, les premières psalmodies semblent très monotones mais finalement, on s’y habitue vite !

  D’autre part, grâce aux temps de récréation d’environ 45 minutes par jour, sauf le vendredi, nous avons pu échanger, parler et rire avec de nombreuses sœurs. Ce sont des femmes comme les autres, avec leur histoire, leurs difficultés et leur caractère… ce qui nous a beaucoup rassurées !

  Bref… Pour finir, nous avons passé une semaine enrichissante, dans un lieu magnifique, sous le ciel réputé de Charente !

   

 Encore merci à toutes les sœurs de nous avoir accueillies si simplement et de nous avoir fait vivre un peu de leur quotidien toute cette semaine !

                                                                                                          Agathe et Palmyre

  

1
0
0
s2smodern

Les JMJ : un envoi !

montagejmj

Cracovie s'est invitée dans notre Charente lorsque le groupe de jeunes venu se confier à notre prière avant de prendre la route de la Pologne, est revenu nous voir pour partager cette expérience formidable qu'il venait de vivre.

Plusieurs dizaines de photos nous ont permis de sentir d'un peu plus près, tout ce qu'une une telle aventure demande et offre : long trajet en car avec panne en prime, nuitées plus ou moins confortables et longues, épreuves de santé et deuil porté ensemble... mais le don reçu des rencontres multiples, l'accueil inconditionnel du peuple polonais, le souvenir partout présent de Jean-Paul II, ont balayé toutes les fatigues et suscité au cœur des jeunes le désir d'être témoins et porteurs de la vie reçue en Église.

Les JMJ 2016, c'était aussi pour ces jeunes de recevoir en plein cœur -à travers les catéchèses- cette parole de l’Évangile : "Heureux les miséricordieux !" et de la mettre en pratique, tout de suite, sans plus attendre, entre eux et à l'égard de ceux qui les accueillaient... Pour les prêtres du groupe, le sacrement de la réconciliation fut une expérience forte et belle : don de la miséricorde du Christ à tous ceux qui, partis comme des pèlerins, demandaient la grâce de continuer le chemin forts de la force du Christ et de son amour.

L’Église se découvre dans la rencontre de tous ces visages, du Pape François aux hôtes polonais, en passant par tous ceux qui, venus du monde entier, portent témoignage ou interrogent : "Où est votre Dieu ?" Il est là, dans cette communion vécue, dans ce coude-à-coude qui ne fait pas de bruit, dans cet échange de sourire quand le dialogue n'est pas possible.

Aujourd'hui, chacun a repris le chemin de son quotidien, mais silencieusement la semence de ces journées fait son chemin dans le cœur : le regard se transforme, une parole neuve nous habite, le goût du Christ nous porte à l'engagement et au témoignage. Et nous, moniales, qui avons reçu la parole de ces jeunes, nous continuons la route autrement : porter dans la prière un événement comme les JMJ, c'est redécouvrir la dimension missionnaire de notre vie contemplative. L'appel adressé aux jeunes retentit dans notre cœur et ouvre des espaces inconnus où le Christ nous attend. Les JMJ sont vraiment un envoi, pour creuser toujours plus loin cette aventure intérieure, un appel à faire tomber les barrières, à dilater l'espace de la charité, à se laisser toucher par la miséricorde.

Comme en Afrique l'hôte qui accueille "donne la route" à celui qui repart, ainsi le Christ "donne la route" à chacun, une route à inventer jour après jour, dans la mémoire de tout ce qui a été vécu et la certitude que cela vaut le coup de lui faire confiance et de le suivre... jusqu'au bout !

1
0
0
s2smodern

5 jours avec les soeurs de Maumont

groupe SaujonChez nous,quand vous dîtes "abbaye de Maumont", les visages s'illuminent, particulièrement ceux des jeunes qui ont partagé la vie des soeurs. Des soeurs ? Des vraies soeurs, avec l'habit noir, le voile, les offices six fois par jour ? Oui, des vraies soeurs ! Comme des soeurs avec qui on discute, on rit, on grandit.

Revenons un peu sur l'expérience que nous avons vécue.. "Nous", c'est un groupe de jeunes de 14-16 ans. Nous sommes sept. Nous habitons aux alentours de Saujon et Cozes, en Charente-Maritime. Nous sommes heureux de nous retrouver tous les mois à l'aumônerie. 
Nous avons commencé les vacances d'été par 5 jours de retraite à l'abbaye de Maumont. Se mettre en retrait, ce n'est pas forcément vivre 5 jours de désert, de silence, sans voir personne, sans partager. Pour nous, cela a été tout le contraire. 

Lire la suite

1
0
0
s2smodern

Chemin d'humanité à l'abbaye de Maumont

accueil hotellerie-abbaye-maumontplonger dans son humanité par la rencontre de l'autre différent, témoignage d'Astrid

Découvrir l'abbaye de Maumont à été une véritable rencontre avec la "vérité" et la "liberté ». Je suis arrivée innocente et ignorante, pensant ne rien découvrir ou du moins rien qui apporterait du sens à ma vie. Rencontrer des sœurs ?  Pour quoi faire ?

Lire la suite

1
0
0
s2smodern