• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Parfaites, nous ?... Ah non alors !

parfaites abbaye maumont bras cassé

Un groupe de sœurs … je lance la phrase : « pour répondre à l’appel de Dieu, il n’est pas nécessaire d’être parfait »
•    Ah ben non ! surtout pas !
•    Heureusement
•    Que le jeune ne se croit pas parfait … qu’il vive dans le réel
•    Moi, quand je suis rentrée au monastère, je me croyais sainte … du moins un peu


•    Tu as du vite déchanter !
•    Oui alors !
•    Moi, je croyais que celles qui étaient là, étaient saintes.
•    As-tu déchanté ?
•    oui ! (rires)

•    Ah non ! Il n’appellerait personne car personne n’est parfait. Il ne nous appelle pas pour être parfait.
•    Pourtant, un passage de l’Evangile dit « soyez parfait comme votre Père céleste est parfait » ?
•    Oui mais quelle est sa perfection à Lui ?
•    Si tu me dis quel est Dieu, je te paye des frites. Ils me fatiguent tous ceux qui croient pouvoir donner une définition de Dieu. On n’en sait rien d’abord. Ils disent comment cela se passe en Dieu, mais personne n’a jamais été en Dieu.
•    Je ne cherche pas à être mieux, je cherche à être moi-même. Je cherche à devenir celle que Dieu a désirée. J’essaye de trouver celle que je suis sous bien des masques … pas simple.
•    Le chemin de la perfection, c’est d’être appelée à mieux aimer. On ne sait pas aimer.
•    Aimer, c’est Dieu. Mais qu’est-ce que Dieu ?jeu parfait communaute maumont
•    D’abord s’aimer soi-même.
•    Difficile de s’aimer soi-même ; moi je n’y arrive pas.
•    Moi je le fais. Ce n’est pas difficile en soi. C’est une acceptation de ce que je suis, une créature de Dieu, aimée de Lui.
•    Etre soi, non ce n’est pas la perfection, c’est la sainteté ! Dieu ne m’a pas fait parfaite. Il n’y a que Dieu qui est parfait. Je suis un être en devenir.
•    Il n’y a qu’à lire les Evangiles. Ceux qui sont parfaits, ils n’ont pas le temps de venir à la noce ; ils n’ont pas besoin de Dieu. Alors Il va chercher aux carrefours la racaille finalement, ceux dont personne ne veut, ceux qui ne sont pas invités. Et avec ceux-là, Il festoie. Les SDF d’aujourd’hui, les gens paumés

•    Regarde les rencontres du Christ : Il ne va que vers les marginaux. Une prostituée, un collecteur d’impôt, une femme aux 5 maris … ou ceux qui souffrent de maladies, d’handicaps. Ceux-là, ils ont besoin de Dieu. Ils attendent autre chose de la vie

soeurs parfaites abbaye maumont•    Et Nicodème qui va le voir de nuit en cachette. Cela ne faisait pas très sérieux devant les collègues d’oser dire que Jésus lui pose question !
•    Tous ces gens, ils ne sont pas parfaits et ils sont en quête d’un ailleurs … Si on est parfait, le Christ n’a rien à nous dire.


Avec un merci de Mère Jean-Marc, sœur Anselma (93 ans !), sœur Candida, sœur Marie-Geneviève, sœur Ghislaine, sœur Nathanaël, sœur Nathalie. Nous avons passé un bon moment fraternel avec beaucoup de rires (nous ? parfaites ! éclats de rire), et finalement une découverte mutuelle.

Alors, quelle que soit ta vocation, n’attends pas d’être parfait pour te lancer dans l’aventure de ta vie ! Ni d’être devenu quelqu’un de bien … ce sera trop tard ! « Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu as, puis viens suis-moi » (Jésus au jeune homme riche). Tu me croiras, si tu voudras : cette parole est toujours à entendre à 20, 30, 40 … et même 93 ans !aventure vie abbaye maumont

0
0
0
s2sdefault

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.