• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

De quelque chose de grand à TOUT EN GRAND !

montagne2-abbaye-maumont 

   Tout choix au moment où l’on s’engage sur la route de la vie me semble correspondre à un désir profond, peut-être balbutiant encore, mais toujours réellement fort et persistant :

  faire de son existence quelque chose de grand,
                                                                        quelque chose de beau
.

  Je n’ai jamais aimé perdre mon temps. Mais plutôt j’ai aimé le donner, l’offrir en services ou découvertes. La montagne, la nature m’attiraient dès mon jeune âge comme autant de terrains d’aventure. Hauteur et espace me séduisaient. Puis, les arts, la littérature m’ont passionnée. Déjà l’infini m’appelait. Mais très vite l’insatisfaction aussi me guettait avec ses questions. Car plus on apprend plus on mesure tout ce que l’on ne sait pas. Aussi, j’ai (un peu !!!) quitté ma tête pour le cœur, percevant que le plus grand était caché là. Depuis longtemps, c’est vrai, je lui donnais un nom : Dieu. Le vertige me prit. Tant mieux : ce fut le moment décisif. Tout lâcher. J’ai réalisé mon désir le plus fort : jeter l’ancre dans l’océan de l’amour fou du Christ. Là, j’ai compris que bien plus haut que le rêve ou l’idéal de mon imaginaire, je pouvais enfin entrer librement et me donner pleinement dans une mesure de démesure qui me dépassait et dont je ne me trouvais vraiment pas digne. La vie monastique m’ouvrit ce chemin. Je le pris.allee-claire-abbaye-maumont

  Mon élan premier ne fut jamais déçu, mais réorienté sans cesse par « la porte étroite » dont parle Jésus dans l’Evangile. Mon cœur désirait toujours quelque chose de grand. Mais l’expérience quotidienne guidant mes pas, j’ai acquis une autre certitude : il me fallait vivre l’Evangile EN GRAND. La vie fraternelle EN GRAND, l’humilité EN GRAND, l’obéissance EN GRAND. J’ai perçu alors le passage obligé du rêve à la réalité, sans quitter la voie consentie. En la découvrant sans cesse, la même et différente à la fois.

 communaute3-abbaye-maumont Toi qui es jeune, en pleine quête de sens, pour quoi, pour qui es-tu prêt(e) à tout risquer ?

   As-tu déjà posé vraiment devant toi les choix possibles et pesé ce qui peut faire pencher la balance vers le plus grand, le meilleur ?

    Ne pèse pas trop longtemps !!! Va là où ton cœur te pousse le plus fortement.

   Ose dire des « non » pour un vrai « oui ».

   Découvre-toi libre en t’engageant. Tu ne seras pas déçu(e).     sr. Catherine de Sienne

Une soeur bénédictine de Maumont

 

 

1
0
0
s2smodern