• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Dieu-mon-émerveillement !

fleur-etoile-abbaye-maumont   Dieu-mon-émerveillement !

   Dieu ? Un espace extraordinaire pour que la vie apparaisse partout, même là où on ne l’attend pas, même là où on ne l’attend plus. Dieu sans cesse créateur, et suscitant la surprise pour me faire quitter mes fausses sécurités, me faire sortir de mes retranchements, de mes fermetures. Dieu souverainement libre pour me libérer.

   C’est ce que je découvre en ayant répondu à son appel. Non seulement une fois pour toutes, mais chaque matin. Je commence chaque journée par cette petite phrase, peut-être une prière, en tout cas une conviction :

   « UN JOUR NOUVEAU COMMENCE, CONNU, REÇU, BÉNI, REMPLI DE TOI, PÈRE ! »

   N’est-ce pas une déclaration de bonheur ? Quelle paix, quelle joie alors m’habitent. Tout peut arriver. La journée peut commencer. Je sais qu’elle sera belle, même si des obstacles surgissent. L’imprévu ! Je peux en avoir peur, au moins le redouter. Si je le vis vraiment, dans toute sa densité, je sais d’avance, d’expérience sans doute, que je peux en recevoir beaucoup, que Dieu vient frapper à ma porte par là aussi. Encore et toujours à découvrir. Le bonheur ne se fabrique pas. Il ne s’achète pas non plus. L’aujourd’hui de Dieu ne préexiste pas à ce que j’ai à vivre mais s’y inscrit.

  Le bonheur, la joie ne résultent pas d’un « Tout va bien. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ». Illusion totale, nous le savons bien ! Mais ma foi en Dieu – Père, Fils et Saint Esprit – m’ouvre un panorama tellement vaste sur les possibles de chaque situation, que je perçois du réel un déploiement infini de richesses insoupçonnées. Alors, oui, DIEU-MON-BONHEUR-ET-MA-JOIE. Pour le dire d’un autre mot : DIEU-MON-ÉMERVEILLEMENT.papillon-cactus-abbaye-maumont

  Jamais Dieu ne m’aura tout dit de lui. Il est source inépuisable, lumière inaltérable, bleu du ciel toujours perceptible malgré les nuages. Il est le Dieu de l’Alliance : son arc-en-ciel aux riches couleurs ne manque jamais d’apparaître après l’orage. Un moine avait donné pour titre à l’un des ouvrages, il y a quelques années : « Le bonheur en Dieu ». Oui, Dieu est vraiment lieu de bonheur pour qui chemine avec lui, en le prenant comme compagnon de route. Pas de déception en Dieu, si nous le laissons libre d’être Dieu en nous, pour nous, avec les autres. Aux heures plus arides (il y en a ! ), j’en suis sûre, parce que je l’ai reçu de lui, Dieu est une eau fraîche, désaltérante. Ce sera sa Parole, un chant de la liturgie, une célébration, un travail partagé avec mes sœurs, un échange, un service rendu, une fleur, au jardin, un papillon, un écureuil, ou une biche en pleine nature. Dieu a créé tout cela : « Et Dieu vit que cela était bon ! »

   Parce que Dieu a tout fait pour le bonheur de l’homme, et l’homme pour le rendre attentif au trésor caché mais bien réel, toujours à portée de regard, à portée de main. Beauté et bonheur tout simples – sans colorants -. Prière et silence. Louange et paix.

   Non pas fuite du monde, mais adoration, contemplation de Dieu créateur « lui qui fait lever son soleil sur les méchants comme sur les bons ».

  biche-libre-abbaye-maumont Jésus enfin, me dit Dieu tout entier et m’entraîne dans une dynamique : me quitter moi-même pour devenir davantage moi-même par l’inter-activité de la grâce et de ma liberté sans cesse en croissance qui ne peut trouver sa plénitude qu’en lui seul.

   Par lui, avec lui et en lui, Dieu est bien mon bonheur et ma joie….sans fin.

   Sr. Catherine de Sienne

0
0
0
s2sdefault

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.