• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Dans le désert de ta prière, Dieu creuse son puits !

desert sahara abbaye maumont17° dimanche T.O. C

Lc. 11,1-13

Dis-moi quelle est ta prière, je te dirai quel est ton Dieu ! C’est peut-être cette question qui brûle le cœur des disciples de Jésus quand ceux-ci lui demandent de leur « apprendre à prier ». Les rabbins ne manquaient pas chez les pharisiens pour répondre à cette question quand nous savons quelle importance revêt la prière privée et à la synagogue pour le peuple juif. Le texte précise d’ailleurs que Jean-Baptiste apprenait à prier à ses propres disciples. Ce qui nous permet déjà de déduire que la prière est d’abord le fruit d’une transmission orale qui rassemble les croyants d’une même religion.

   Vous me direz peut-être que la prière est une relation personnelle avec Dieu, que l’on peut se passer de mots. Certes, mais la prière exprime une foi.

   Jésus prie, le premier, devant ses disciples : « Père, ton Nom se consacre, ton règne vient. Donne-nous chaque jour notre part de pain ! Remets-nous nos fautes, puisque nous aussi les avons remises à tous nos débiteurs. Et ne nous laisse pas pénétrer dans l’épreuve/tentation ». Cette traduction empruntée à André Chouraqui éclaire un peu cette prière que nous connaissons par cœur, que nous récitons parfois, qui, par ailleurs peut nous désorienter. Parce que le « Notre Père » est d’abord une prière juive, plus développée que celle qui nous est plus familière. Ici, nous avons la version de saint Luc et non celle de saint Matthieu.

   Ce qui permet de mieux cerner peut-être l’essentiel de cette prière héritée du Qaddish juif, un des grands piliers du judaïsme qui proclame la sainteté de Dieu, en magnifiant sa grandeur et en invoquant sur le monde la plénitude de sa consolation et de sa paix. N’est-ce pas ce que nous retrouvons dans la prière du « Notre Père » qui est une consécration à Dieu, une célébration de Dieu qui a nourri son peuple au désert avec la manne (pain), qui a fait miséricorde à tous (pardon). fleur orange2 abbaye maumont

  La Bible nous apprend à découvrir une caractéristique absolument capitale en brisant la sainteté déformée et dénaturée de Dieu que nous pourrions avoir. Nous sommes loin d’une série de demandes successives qui nous ramènerait à nos soucis présents dont Dieu aurait la solution. Notre Dieu n’est pas un distributeur automatique !

  Prière de louange à Dieu, le seul Saint, inspirée par l’acte de foi le plus pur et le plus désintéressé, le « Notre Père » nous ramène aux racines de notre relation avec Dieu.

  eau claire abbaye maumontGrâce à ces quelques mots, dans le désert de ta prière, Dieu creuse son puits.

 Viens t’abreuver à la source, simplement pour le célébrer et recevoir de lui le don le plus précieux que tu puisses désirer : lui-même !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.