• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Dis-moi ton Nom, s'il te plaît, Dieu !

brasier rouge abbaye maumont   7° dimanche de Pâques

   Jn. 17, 20-26

  Et voici la prière de Jésus entre Ascension et Pentecôte : non pas celle qu’il a composée pour nous lorsque ses disciples lui demandaient : « Apprends-nous à prier ! », mais celle qu’il a composée pour lui : « Père Saint… ». Prière large, large…, aussi vaste que le monde pour lequel il a souffert la Passion. Tous, il nous désire, depuis sa mort devenue prière. Là aussi, Jésus fait entendre : « Père ! » A l’Ascension, il dit : « Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ». Aujourd’hui : « …pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux et toi en moi ! »

Pouvait-il aller plus loin ? Demander davantage pour nous ?

   Cette prière de Jésus nous fait exister ensemble, « pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux ». L’extraordinaire unité de Jésus est la vocation de tout homme. Car, la vocation de tout homme est d’être un, unifié. Peut-être comprenons-nous mieux maintenant pourquoi il fallait vraiment 7 dimanches de Pâques ! Pour accéder à la plénitude du don que Jésus veut nous faire dans sa communion avec son Père. Lui qui ne garde rien pour lui, nous revêt de ce qui lui est le plus cher : l’amour du Père.

   Ardente soif qui tenaille Jésus : « Je leur ai fait connaître ton Nom et je le ferai connaître ».

  Entrer dans le Nom, dans cette intimité, vivre l’intériorité, donner consistance à ce Nom : nous le pouvons ! Que notre prière devienne, à la suite de Jésus : « Dis-moi ton Nom, s’il te plaît, Dieu ! »cierge pascal 2 Abbaye maumont

  Que ce soit notre quête tout au long de nos jours et principalement en cette semaine où nous attendons le don de l’Esprit Saint.

  Jésus nous l’a déjà dit : « L’Esprit Saint vous enseignera tout ». Oui, c’est lui qui nous fera appeler Dieu, « Père », et nous donnera de découvrir que l’unité commence au cœur de chacun pour s’ouvrir plus largement aux dimensions de l’humanité.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.