• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Quand l'ordinaire devient extra-ordinaire, c'est Pâques !

jmclibrededroit0293   3° dimanche de PÂQUES
   Jn. 21,1-19

   Avez-vous remarqué comment l’événement de Pâques crée du mouvement ? On dirait que le Ressuscité est partout à la fois. Il est bien celui qui rencontre, qui se fait proche. Non pas tant pour ‘se’ faire reconnaître, lui, mais afin de « manifester » (verbe souvent employé dans les récits après la Résurrection) que Dieu fait toute chose nouvelle qu’aucun de nous, à commencer par ses disciples, ne pouvaient imaginer.

  Jésus ressuscité vient manifester que Dieu se met à hauteur d’homme et qu’il demeure le Dieu fidèle que toute la Révélation déploie sans cesse, jour après jour, à travers chaque récit biblique.

  La Résurrection est ‘pour nous’, pour que nous découvrions de plus en plus que nous sommes appelés à vivre, à entrer dans le mouvement pascal initié par Jésus.

   Jusque dans nos lassitudes…

   Lassitude des disciples qui avaient cheminé avec Jésus et pour lesquels sa mort est un terrible échec, une remise en cause de tout, un retour à avant le drame qui les laisse sans avenir. Sans avenir ? Vraiment ? Jésus ne leur avait-il pas tout annoncé, et même à trois reprises : ses souffrances, sa mort et sa résurrection ? Souvenons-nous ! Ils ne voulaient pas l’entendre. Ou ils ne pouvaient pas l’entendre ? Pierre avait fait de vifs reproches sur cette question à Jésus qui l’avait alors traité de « Satan ». D’où il nous est donné de penser que son triple reniement n’est pas seulement lié à la peur de mourir comme disciple de Jésus, mais à son opposition à la parole du Maître au lieu de lui prêter une oreille accueillante. N’avait-il pas reconnu ouvertjmclibrededroit0628ement que Jésus était le Christ ? Aujourd’hui, il ne sait plus. Vers quelle pêche repart-il, entraînant les autres disciples derrière lui ?

   Après tout, Jésus lui avait remis les clefs du Royaume ! Il fallait donc le suivre maintenant, lui, Pierre. En fait, c’était bien ce qu’il fallait faire, comme le récit lu aujourd’hui nous le révèle. Il fallait que tous fassent l’expérience d’un échec là où ils sont le plus qualifiés – la pêche – pour que Jésus puisse se faire reconnaître d’eux. C’est lui, Jésus, qui s’adresse à eux. Soudain, les voici devenus muets. Saisissement ? « Aucun des disciples n’osait lui demander : ‘Qui es-tu ?’ Ils savaient que c’était le Seigneur ».

  La présence du Ressuscité ne se démontre pas, elle s’éprouve. Elle devient une évidence à partir du mouvement qu'elle impulse en nous, du changement qu’elle opère dans le quotidien le plus ordinaire qui devient extra-ordinaire. A nous de Le reconnaître et de dire comme le disciple que Jésus aimait (chacun d’entre nous) : « C’est le Seigneur ! » Alors, Jésus pourra nous poser la seule question qui peut bouleverser notre existence bien tranquille : « M’aimes-tu ? »

  Que suis-je prêt à lui répondre ? Renvoyé à soi-même, chacun donnera librement sa réponse. Le Ressuscité saura la lire et la combler de sa sagesse, de sa tendresse pour faire de chacun son ami.

jmclibrededroit0747

La Résurrection, osons le dire à partir de l’Évangile, vient visiter nos doutes et nous sur-prend souvent en plein désarroi.

 Non seulement pour nous rassurer mais pour nous permettre de vivre nos situations les plus difficiles autrement, en nous laissant traverser par une Présence qui ne nous demandera aucun compte de nos questions mais les prendra au sérieux pour les assumer avec nous, jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’elles deviennent histoires de vie.

  Quittons nos filets parfois vides et devenons d'humbles rameurs de la vie quotidienne. Avançons au large et jetons nos filets !

  N'ayons pas peur !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.