Entrer dans une démarche de discernement !

seduction abbaye maumont  8° dimanche T.O. C

  Lc. 6,39-45

A partir de trois images suggestives qui n’en font qu’une en réalité – l’aveugle qui conduit un aveugle, la paille et la poutre, l’arbre et ses fruits -, et par les questions que Jésus pose, nous voici invités à entrer dans une attitude responsable.

Jésus fait appel à notre capacité de discernement, avec une pointe d’humour qui fait du bien.

Chacun ne découvrira rien qu’il ne le sache d’expérience.

   Jésus veut tout simplement mettre en lumière comment il peut nous accompagner pour que nous ne tombions pas dans un trou, pour que nous évitions le piège des jugements sur l’apparence et la comparaison, pour que le bon soit reconnu comme tel. Une telle mise en parabole porte à œuvrer dans le sens de la sagesse. Une sagesse qui ne prend pas une ride et rajeunit les esprits vieillis par la routine. « Là où il manque les yeux manque la lumière ; là où manque l’intelligence, il n’y a pas de sagesse » dit le livre du Siracide (Si. 3,25).

   Jésus nous veut disciples intelligents, ouverts, créatifs, toujours heureux d’écouter sa parole pour aller plus avant et devenir toujours plus libres. En fait, pour lui ressembler !!! Entrer en Évangile pour ne plus en sortir. Puisque suivre le Christ n’a rien de conventionnel, mais induit de se risquer sans cesse et jusqu’au bout dans la profondeur de la vie que seul un sain discernement peut nous aider à accomplir.

  N’ayons pas peur de venir à la lumière même si elle met à nu nos failles. Seule une autre lumière nous fera découvrir combien rien ne peut nous faire vraiment chuter sinon ce que nous retenons caché et pourrait être vivifié.

  N’ayons pas peur de nommer la poutre de notre œil, de l’exposer au Christ qui en fera celle de sa croix qui disperse tout en feu de paille.

  N’ayons pas peur de reconnaître ce qui est ronces ou épines et qui freine la bonne production de l’arbre que nous sommes.

  Les trois images bien concrètes choisies par Jésus veulent nous aider à discerner nos chemins de vie et de mort qui bien souvent vont ensemble. N’en soyons pas troublés !

  Ayons à cœur de chercher toujours avec confiance comment irriguer nos terres arides.eau rocher abbaye maumont

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.