• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Trois pèlerins aux yeux de lumière

gouttes abbaye maumont   ÉPIPHANIE DU SEIGNEUR

   Mt. 2,1-12

   A Bethléem, nous voici rejoints par trois hommes, venus presque de l’au-delà. L’Orient ! Sûrement, ils ont quelque chose à nous dire. Leur regard, plein de la lumière d’une étoile, est le fil de leur voyage. Rien ne peut les en détourner. Il les porte. Ils se laissent conduire. Docilité de ceux qui reconnaissent UN SIGNE et se mettent en route. Leurs yeux sont leur boussole : « Nous avons vu… ». « Quand ils virent l’étoile… ». « Ils virent l’enfant avec Marie, sa mère… » Ils ont donc VU. Cela leur suffit.

    Les premiers, après les anges et les bergers à discerner LE SIGNE de la Présence, la chair de Dieu, à fleur d’homme, ils nous ouvrent les portes par lesquelles eux-mêmes se sont approché de lui, nous invitant à les franchir. Les apparences sont de simplicité, mais le mystère est perçu. Les pèlerins aux yeux de lumière « ouvrent leurs coffrets ». Leur regard maintenant déposé dans leurs mains traduit leur reconnaissance. « Ils offrirent leurs présents, de l’or, de l’encens et de la myrrhe ». Tout est dit désormais, sans un mot, pour qui veut bien les suivre dans leur démarche. Certains gestes éclairent mieux ce qui est le plus caché et pourtant le plus réel.fleur etoile abbaye maumont

   L’or, pour l’enfant de l’humble mangeoire, lui qui est le Royaume du Père advenu pour tous et pour toujours. L’encens pour Dieu qui se fait si petit et devant lequel s’élève notre prière. La myrrhe pour l’Homme venu assumer notre condition terrestre jusqu’à connaître la mort et la mise au tombeau. Ce jour-là, ce seront les femmes qui viendront pour l’ensevelir avec des aromates.

  en soi meme abbaye maumontA Bethléem, nos trois pèlerins font rayonner la lumière éclatante de la grâce que Dieu accorde au monde. Dans la nuit, sa lumière brille d’un éclat éternel. Ainsi accompagnés, les trois pèlerins aux yeux de lumière sont conduits à prendre un autre chemin pour fuir celui des épaisses ténèbres d’Hérode.

Leur pieds sont maintenant devenus lumière, laissant derrière eux des étoiles sur le sol, qui ne s’effaceront jamais.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.