• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Dieu rejoint les hommes dans leur histoire quotidienne

jmclibrededroit0818   3° dimanche de Pâques

   Lc. 24, 13-35                                     

Le temps est suspendu. Suspendu au premier jour de la semaine.

Suspendu comme le septième jour de la création qui n’a pas de soir. Premier jour ou septième jour : retrait de Dieu où l’être humain fait l’expérience de l’infini de l’éternité divine.

Fini et infini se rencontrent enfin. Là où l’on ne s’y attend pas. Parfois sur un chemin de traverse, parfois en tournant le dos à ce que l’on voudrait oublier.

« Deux heures de route » pour fuir la réalité que l’on imagine être vraie. A moins que cette distance ne soit donnée que pour mieux laisser apparaître la proximité !

   Quelque chose d’essentiel nous parle ici : si les hommes ne rejoignent pas Dieu, lui les rejoint dans leur histoire quotidienne. Nous ne le dirons jamais assez. Notre être tout entier est vraiment une petite (grande !) merveille ! Tout se complète admirablement jusque dans notre chemin de foi et de rencontre du Christ. C’est bien l’expérience prodigieuse des deux disciples quittant Jérusalem pour le village d’Emmaüs ! Tout semble reculer, et même s’effondrer : notre espérance est morte, pensent-ils.jmclibrededroit0729

   Et voici que l’Espérance en chair et en os est là, avec eux, les rejoint, leur parlant, ouvrant le tombeau de leurs cœurs froids et inhabités. Ce qu’ils vont découvrir, et nous avec eux et grâce à eux : notre Dieu est celui qui part à la recherche de son peuple – sous les traits des deux disciples, ici – quand il s’égare dans les impasses de ses errances. Le Dieu de la Bible est un Dieu pèlerin qui guide les hommes dans leurs déserts. Quelque chose de cela se passe, chemin faisant, sur le chemin d’Emmaüs. Retenant Jésus qui leur ouvre les Ecritures pour l’entendre encore, les deux disciples auraient-ils commencé à percevoir en cet étranger qui les a rejoint, l’ouverture d’un avenir auquel ils tournent le dos ? Ne seraient ils pas  les étrangers, loin du sens des événements récents de Jérusalem ? Le chemin de ces deux hommes devient le lieu de la Révélation.

jmclibrededroit0107Bien plus qu’une auberge, la halte est le repos des hésitations et du doute qui peu à peu s’estompent.

A ces lointains, proches de la foi,  Jésus veut manifester la vérité de ses paroles sur le pain.

La bénédiction, la fraction, le don : C’EST LUI !!! PLUS DE DOUTE. La Parole est nourrissante !!!

1
0
0
s2smodern