• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Nous sommes de la famille de Dieu ! Le saviez-vous ?

jmclibrededroit0551   SAINTE TRINITÉ

   Dans nos églises, le Cierge pascal s’est éteint au soir de la Pentecôte. Est-ce pour autant que tout est fini ? Est-ce que le temps pascal ne mérite pas de « rester présent dans toute notre vie pour la transformer », comme l’exprime une prière de la liturgie dans les jours qui précèdent la Pentecôte ? 

   Est-ce que la Pâque du Christ n’a pas encore besoin de se dire pour que nous demeurions dans la claire vision de la révélation de Dieu, telle qu’elle se révèle progressivement.

  Célébrer la Sainte Trinité, comme nous le faisons en ce jour, n’ajoute rien mais souligne cette profondeur du christianisme où Dieu, pour être unique, n’en est pas moins relation avec le Fils et l’Esprit Saint.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Esprit Saint, viens mettre du vent dans nos voiles !

voiliers abbaye maumont   Dimanche de la PENTECÔTE

   Le feu qui embrase nos cœurs aujourd’hui, accomplissement et mission de tout le Temps pascal, est le même qui a oint Jésus et l’a consacré en sa chair au jour de son baptême par Jean-Baptiste : « Celui sur qui tu verras l’Esprit Saint descendre et demeurer, celui-là est mon Fils bien-aimé » (Jn. 1,33). Pas possible ! En ce jour de Pentecôte, le Ciel est tombé sur la terre, et les Apôtres, à leur tour, en reçoivent une énergie renouvelée. Que vont-ils découvrir ? Sans doute que tout ce que Jésus leur avait dit se réalise, que tout ce qu’il accomplissait en paroles et en actes, venait de l’Esprit Saint.

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Dis-moi ton Nom, s'il te plaît, Dieu !

brasier rouge abbaye maumont   7° dimanche de Pâques

   Jn. 17, 20-26

  Et voici la prière de Jésus entre Ascension et Pentecôte : non pas celle qu’il a composée pour nous lorsque ses disciples lui demandaient : « Apprends-nous à prier ! », mais celle qu’il a composée pour lui : « Père Saint… ». Prière large, large…, aussi vaste que le monde pour lequel il a souffert la Passion. Tous, il nous désire, depuis sa mort devenue prière. Là aussi, Jésus fait entendre : « Père ! » A l’Ascension, il dit : « Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ». Aujourd’hui : « …pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux et toi en moi ! »

Pouvait-il aller plus loin ? Demander davantage pour nous ?

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

Jésus, de présence en absence, jusque dans son Ascension

jmclibrededroit0496   ASCENSION DU SEIGNEUR

   Lc. 24,46-53

   Nous le savons par tant de récits bibliques : personne ne peut mettre la main sur Dieu. Ainsi le Ressuscité semble-t-il aller de présence en absence, comme s’il voulait à la fois échapper à l’emprise de ses disciples et en même temps entraîner ceux qu’il aime sur des chemins inédits, dans une aventure que nul regard ne peut discerner, sinon celui qu’une force d’en haut a rendu transparent. Les Actes des Apôtres (1° lecture de ce jour) rapportent la promesse de Jésus : « Vous allez recevoir une force quand l’Esprit Saint viendra sur vous ».

    L’Ascension, faux départ de Jésus ! NON, annonce d’un commencement qui, dans l’Esprit Saint, rend les disciples témoins « jusqu’aux extrémités de la terre ».

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

L a porte est grande ouverte sur le visage du Christ, Alleluia !

jmclibrededroit0096   6° DIMANCHE DE PÂQUES

   Jn. 14, 23-29

   Le Temps Pascal laisse pressentir son sommet.

   La belle page trinitaire que nous offre l’évangéliste Jean aujourd’hui, ouvre l’espace d’un possible que seule la communion du Père, du Fils et du Saint Esprit permet d’entrevoir : notre pleine participation à la vie divine. Inutile d’essayer d’imaginer.

  Croire que ce don nous est déjà fait en la Pâque de Jésus nous suffit.

  Le visage du Christ en sa Résurrection est le Visage de tous les visages. Laissons-nous surprendre et demeurons en quête d’un amour toujours plus passionné pour la Parole/visage de Dieu par une fidélité qui nous ouvre à sa présence. Alors nous recevrons ce que Jésus nous promet : « Le Père et moi, nous viendrons chez lui et nous irons demeurer auprès de lui».

  Qui ne désire entendre cette Parole de vie et rencontrer ce visage ?

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.