• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire

Dieu a fait l'homme à son image

christ-pantocrator« Dieu a fait l'homme à son image », nous dit le livre de la Genèse en son premier chapitre. Dans ce même livre biblique, nous pouvons lire un peu plus loin un récit dramatique : on y voit l'homme et la femme s'écarter du projet d'amour de Dieu. On appelle parfois ce récit : « la chute ». Ce récit nous montre que dès l'origine, l'homme a sa part de complicité avec le mal. Sous cet angle, il ne reflète pas l'image de Dieu : il est défiguré.
Mais Dieu n'a pas abandonné son projet . Dieu invite constamment l'homme à fuir le mal et à se tourner vers le vrai, le bien, le beau. L'homme qui fait le bien restaure en lui l'image de Dieu et il devient alors vraiment homme, vraiment humain. Au fond, ce qu'on appelle les « qualités

...

Lire la suite

En tout ce qui advient, Quelqu'un vient...

Au fil de la prière de l'angélus, découvrir combien la venue de Jésus est encore pour aujourd'hui, dans le coeur de chacun, chacune! et y trouver, comme Marie, notre joie! Méditation de sr Marie-Emmanuelle, sœur bernardine au Monastère Notre Dame de la Plaine (59).

Lire la suite

Le Seigneur vient à nous !

Pour préparer Noël, le temps de l'Avent, attendre Celui - celui qui vient. Fr. Jean-François de l'Abbaye Notre Dame de Belloc, F. 64240 Urt, nous fait part de sa réflexion.

Lire la suite

Elles ont déjà perçu sa présence dans leur vie

flamme-de-l-attenteTout autour du monde des soeurs attendent ensemble Celui qui vient.

Si elles peuvent l'attendre, c'est qu'elles ont déjà perçu sa présence dans leur vie de tous les jours. Alors elles peuvent s'entraider, ranimer la flamme, se communiquer la ferveur, hâter sa venue...

Lire la suite

Ce que tu es pour moi, Seigneur Jésus

carmel de surieu - Ce que tu es pour moi, Seigneur Jésuscarmel de surieu - Ce que tu es pour moi, Seigneur JésusCe que tu es pour moi, je ne puis le formuler qu'avec des mots venus de toi, portés et vivifiés par ton Esprit

Tu es un homme, le plus humain de tous les hommes. En toi je me reconnais et me retrouve jusqu'au plus profond de moi-même. Ta vie, ta parole m'éclairent et me font vivre. Tu es un ami, le plus proche de tous les amis. Je reçois tes confidences. Je

...

Lire la suite

Toute la vie du moine est un grand Avent

Cette vidéo est le témoignage de Fr. Bertrand, moine de l'abbaye bénédictine de Notre Dame de Belloc ( F. 64240 Urt ), dans laquelle il nous dit que dans l'Avent, temps liturgique précédent Noël, il attend Celui qui toujours vient vers lui, et est toujours avec lui.

Lire la suite

Chasser l'intrus

crecheVoici une liste de mots, chasse l'intrus ou les intrus : Avent  avenir  avènement  avenue  avant  advenir  avenant  avantage  aventure

Oui, tu as trouvé : il y a deux intrus.
Tu aimes certainement ce temps qui précède Noël, ce temps d'attente et de préparation. Tu aimes faire les préparatifs de cette belle fête de lumière et de joie, qui réchauffe nos coeurs dans le froid de l'hiver. Ce temps s'appelle l'Avent (avec un e). Dans tous ces mots : avent, avenir, avènement, avenue, advenir, avenant, aventure, est caché le verbe "venir". Pendant l'Avent, nous attendons Celui qui doit venir.

Lire la suite

Qui est Celui qui vient ?

noel2 zEn ce temps d’Avent la liturgie de l’Eglise nous réveille, nous invite à la vigilance, au désir d’accueillir Quelqu’un.
Le mot « Avent » vient du latin « Adventus » qui signifie « Avènement – venue »
N’es-tu pas dans l’attente de quelque chose de nouveau dans ta vie ?
Dans le monde ?

Lire la suite

Histoire courte

braises à SenlisOù cours-tu ainsi,

avec un seau d'eau dans une main
et un pot plein de braises dans l'autre ?
- Je cours
noyer l'enfer
et mettre le feu au paradis
pour voir qui aime Dieu
pour lui tout seul...
Histoire orientale

Lire la suite

Joie ou sinistrose

la famille franciscaineUn bon placement !

dans un monde individualiste, nous te proposons la communauté.
dans un monde qui court après l'argent, nous te proposons la gratuité.
dans un monde de stress, nous te proposons le calme.
dans un monde de morosité, nous te proposons la joie.

La vie religieuse, et si c'était pour toi ?

Lire la suite

Ma joie en ce temps pascal à l'Abbaye de Maumont

Où je trouve ma joie en ce temps pascal ?

consecration-joie-abbaye-de-maumontLa réponse qui me vient spontanément c’est dans l’Alléluia ! Pendant quarante jours nous n’avons pu prononcer ce mot, quel jeûne !!! Pourtant il contient tout ! Alléluia : louez Dieu, oui louange à Dieu ! Saint Augustin exprime de belles choses au sujet de ce qui nous occupera au Ciel : nous chanterons inlassablement « Amen Alléluia » (Amen : c’est vrai, c’est du solide) en présence de Dieu.

Après la liturgie plutôt sobre du carême, les « Alléluia » jaillissent dans tout ce que nous chantons à l’Office et à l’Eucharistie imprimant un élan joyeux aux mélodies du Temps Pascal, c’est comme une

...

Lire la suite