• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire

Dieu mon bonheur et ma joie

Dieu mon bonheur et ma joie par les Clarisses de Troyes

« Bienheureux le religieux qui ne prend de plaisir et de joie que dans les paroles et les œuvres très saintes du Seigneur et s'en sert pour porter les hommes à l'amour de Dieu en toute joie... » -        Saint François d’Assise

troyes-10religieuse-joie

Mon grand bonheur est de fleurir là où mon Divin Maître m’a plantée,

troyes-11petit

De m’effacer entièrement et de donner joyeusement mon « oui » à tout ce qu’Il me demande.

Lire la suite

La où il y a de la vie, il y a de la joie !

christ-pantocratorLa joie est inséparable de la vie. La où il y a de la vie, il y a de la joie. Là où il y a une abondance de vie, il y a une abondance de joie. Le Christ est la vie, la plénitude de la vie et donc la plénitude de la joie.
Avoir donné sa vie au Christ, c’est accueillir cette plénitude de joie, jour après jour. Il n’y a rien d’automatique, cela demande une véritable orientation intérieure vers l’essentiel, vers le Christ. Cela demande de s’ouvrir à Sa Parole, à l’Évangile et d’en vivre. C’est tout le chemin de la conversion qui n’est pas une amélioration morale mais un changement intérieur, un changement de direction.

Lire la suite

L'empreinte de Dieu, c'est mon bonheur !

matin-abbaye-maumont  L’empreinte de Dieu, c’est mon bonheur.


  Cinq heures – Pourquoi se lever ? Je me donne la réponse par cette question : « Pour qui ? » J’ai un rendez-vous. Une voix m’appelle : « Je t’attends ». « Où ? »…Cinq heures trente. La communauté, orienté vers l’Est, l’autel et la croix : -« Seigneur, ouvre mes lèvres… » Prise dans le chant, les paroles de David, les psaumes me réveillent. Ces paroles sont miennes. Rien n’est à l’étroit. Telle intention communautaire, familiale, ecclésiale surgit. Avec les versets, le monde est là. Ici, chacun a sa place.

  Voilà un bonheur que Dieu me fait en m’invitant chaque jour à ouvrir le livre des Psaumes. Les visages passent, comme rassemblés en un seul, Lui. « Veilleur, où en est la nuit

...

Lire la suite

Dieu, c'est toi mon Dieu !

pommiers-du-japon-abbaye-maumont   Dieu, c’est toi mon Dieu !


   Dieu est mon bonheur, Dieu est ma joie…

   Dieu est ma joie, dans le cœur et sur des lèvres qui chantent sa louange 

   Dieu est ma joie les jours heureux et les jours d’épreuve

   Dieu est ma joie et pourtant le mal et la souffrance existent…

   Dieu est ma joie, puissais-je être aussi une joie pour Dieu !…

Lire la suite

« Dieu, mon bonheur et ma joie » Paroles de vie

Oriocourt-Christ Ressuscitant Roublev- Tu seras l'allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent (psaume 39)
- Jésus demeure ma joie (Bach)
- Ton amour me fait danser de joie (psaume  30)
- Avec Jésus la joie naît et renaît toujours (Pape François)
- Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut (Isaïe 12)
Vie et joie à vous qui cherchez Dieu (psaume 68)
- Les justes sont en fête, ils exultent ; devant la face de Dieu ils dansent de

...

Lire la suite

Un chemin très sinueux...

Témoignage de GhislaineA 6 ans, j’ai fait ma première communion. Une certitude : le Seigneur me veut toute à lui. Une grande joie intérieure m’habite : « je donnerai tout à Jésus, Il est ma joie ».

A 18 ans, se pose la question : vie contemplative ? vie apostolique ?

Je vais dans un monastère, j’y fais des séjours réguliers pendant plus de 2 ans. En parallèle, je côtoie une congrégation apostolique sur ma paroisse. Catéchèse, équipes liturgiques, centres aérés, camps d’ados. Dans le monastère je me sens très bien, mais je ne peux pas faire ça à mes parents.

Lire la suite

Tu as posé sur moi ton regard

ermeton-operation-vie-consacre
 

Ô mon Seigneur,
Tu as posé sur moi ton regard, un regard d’amour.
Ta Parole m’a appelée, m’a fait exister.
Et j’ai tout quitté pour te suivre.
Tu as été chaque jour ma force et ma joie.
Peu à peu, la joie enthousiaste des fiançailles,
propre aussi à la jeunesse,
s’est creusée, au fil du temps,
au gré des épreuves, pour devenir une joie grave, profonde.
Mais plus encore, Tu me fais découvrir
que Toi, mon Seigneur, Tu trouves en moi ta joie
Comme me l’assure ton prophète :
Tu as en moi ta joie et ton allégresse, Tu me renouvelles par ton Amour.
Quelle joie de recevoir la tienne, signe d’un si grand Amour !

Sr Marie-Paule

...

Lire la suite

Qu'est-ce que le bonheur ?

carmel de surieu - Qu'est-ce que le bonheur ?carmel de surieu - Qu'est-ce que le bonheur ?Tout le monde cherche le bonheur, mais où le trouver ?

Un psaume nous interroge : “Qui nous fera voir le bonheur ?” (Psaume 4,7). Vers 15 ou 16 ans, cette question me travaillait beaucoup et, un jour, au cours d'un temps de prière, l'amour du Christ s'est révélé à moi comme la source du Vrai bonheur. C'est le Christ crucifié qui m'a fait comprendre combien j'étais aimée et cette révélation a bouleversé ma vie.
...

Lire la suite

Dieu-mon-émerveillement !

fleur-etoile-abbaye-maumont   Dieu-mon-émerveillement !

   Dieu ? Un espace extraordinaire pour que la vie apparaisse partout, même là où on ne l’attend pas, même là où on ne l’attend plus. Dieu sans cesse créateur, et suscitant la surprise pour me faire quitter mes fausses sécurités, me faire sortir de mes retranchements, de mes fermetures. Dieu souverainement libre pour me libérer.

   C’est ce que je découvre en ayant répondu à son appel. Non seulement une fois pour toutes, mais chaque matin. Je commence chaque journée par cette petite phrase, peut-être une prière, en tout cas une conviction :

   « UN JOUR NOUVEAU COMMENCE, CONNU,

...

Lire la suite

Dieu mon bonheur et ma joie

Dieu mon bonheur et ma joieCroire ou ne pas croire...
Certains ont rencontré Dieu, d'autres non ou bien ne savent pas. Et il y a ceux qui nient explicitement son existence. Quelle sorte de différence y a-t-il entre le vécu d'un croyant et celui d'un athée ?
Celui qui a rencontré Dieu, Le sait auprès de lui, qu'il y pense ou qu'il n'y pense pas. Il vit avec cette intuition diffuse, à peine consciente le plus souvent, d'une présence permanente, bienveillante, aimante, une présence sur laquelle il peut, par instant, se connecter explicitement : c'est la prière.

Lire la suite

Gaudete !

Gaudete !Réjouissez-vous !

Le Seigneur Jésus a dit : Ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites (Mt VI, 16). On ne sert pas Dieu avec un air maussade. L’Apôtre ajoute : Réjouissez-vous. C’est l’objet du précepte : la joie. Puis la qualité de cette joie, son motif : Réjouissez-vous dans le Seigneur. Quand faut-il se réjouir ? Toujours. Et après, que faut-il faire ? Il semble qu’après avoir prescrit la joie, il y avait une place pour un autre devoir et une autre prescription ; mais l’Apôtre a foi dans la suffisance de la joie seule : Je vous le dit de nouveau : réjouissez-vous. Cela suffit. Lorsque

...

Lire la suite

Parole d’ancien…

Paroles d'ancien...N’ayez jamais de tristesse. C’est faire honneur au Seigneur que d’être heureux toujours et invinciblement, pour le très simple motif qu’il est heureux et qu’Il est avec nous. Les événements extérieurs, quels qu’ils puissent être, ne changent rien à Dieu, ni à ce que nous sommes devant Lui. Notre vie intérieure, et notre être spirituel, dans leur développement, sont affranchis de tout ce qui arrive. Nous sommes, nous serons éternellement devant Lui et pour Lui ce qu’a fait de nous notre baptême, notre profession monastique, et la forme toute personnelle de grâce qui nous a été donnée.

Lire la suite

Dieu mon Bonheur

Dieu est la Source du vrai Bonheur. Un bonheur que l'on cherche bien souvent ailleurs...

Lire la suite

Joie ou sinistrose

la famille franciscaineUn bon placement !

dans un monde individualiste, nous te proposons la communauté.
dans un monde qui court après l'argent, nous te proposons la gratuité.
dans un monde de stress, nous te proposons le calme.
dans un monde de morosité, nous te proposons la joie.

La vie religieuse, et si c'était pour toi ?

Lire la suite