• Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus

Carmel de Bayonne

Bienvenue au monastère de Bayonne

soeurs 1Bienvenue à toi qui ouvres cette page
« Que le Seigneur te bénisse et te comble de sa paix ! »
Nous sommes une communauté rassemblée dans un Monastère du Carmel. Nous avons pour but de servir le Seigneur Jésus et porter au sein de notre prière l'Eglise et toute l'humanité
À la suite de Sainte Thérèse d'Avila et de tant d'hommes et de femmes qui ont suivi ce chemin du Carmel, nous avançons ensemble en fixant notre regard sur le Christ.
Notre vie est construite autour de l'oraison - rencontre d'amitié avec Jésus dans le silence du cœur, et qui s'enracine dans la vie fraternelle où nous apprenons à vivre l'amour dans les petits riens du quotidien.
Par la liturgie des heures et la célébration de l'Eucharistie, nous nous unissons à la prière de l'Église universelle pour être en communion avec les hommes et les femmes du monde entier.

0
0
0
s2smodern

Le rythme de vie au Carmel

Au Carmel, les moniales vivent une vie érémitique et communautaire, fondée sur la prière, cet élan du cœur vers Dieu qui n’est parfois qu’un mot, qu’un sourire ou un regard.
Dans le silence, nous écoutons la voix du Bien-Aimé qui nous parle tout bas et nous enseigne à aimer : nous lui confions nos désirs, nos besoins, et ceux de nos frères du monde entier.
Dans la vie de communauté, nous mettons en pratique le commandement de Jésus dans l’Évangile : « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres » Jn 13, 34. Les sœurs ont des âges, des tempéraments, des sensibilités différentes, mais toutes sont réunies là par le Seigneur pour construire l’amour au quotidien.

 

Carmel de Bayonne louange au choeurcarmel-bayonne-presentation003

Carmel de Bayonne, le jardin sous la neige

 

Lire la suite

0
0
0
s2smodern

L'oraison

« L'oraison n'est à mon avis qu'un échange intime d'amitié ou l'on s'entretient souvent seul à seul avec Dieu dont on se sait aimé. »  Sainte Thérèse d'Avila


Carmel de Bayonne, l'oraisonAvec le secours constant de l’amitié gratuite de Jésus, l’oraison est une prière silencieuse par laquelle nous nous tenons en relation avec Lui, dans la foi, grâce à un travail de notre volonté, de notre intelligence ou de notre imagination (méditation) dans une attitude d’attention simple et aimante à sa présence en nous (contemplation).

 

 

 

0
0
0
s2smodern

Le travail

Carmel de Bayonne, le travailLa communauté vit de son travail artisanal proposé à la vente dans sa boutique parmi d’autres objets d’artisanat monastique. Nous confectionnons des pâtisseries, des biscuits et des chocolats ; mais également des cartes, des bougies, des bibelots et des vêtements pour bébés et enfants. Les sœurs travaillent à la réalisation de cet artisanat mais se mettent également au service de la communauté par leur emploi à la cuisine, au réfectoire, au ménage, au jardin, à l’infirmerie, à la bibliothèque, aux archives, à la liturgie, etc. Ce qui importe n’est pas l’emploi lui-même mais que, quoique nous fassions, nous le fassions pour JésusCarmel de Bayonne, le travail









0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.