• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux

Les moines ne servent à rien

barroux-questions-reponses-lectioÀ quoi servent les moines ?

Combien de fois cette interrogation a-t-elle retenti à nos oreilles ? Eh bien, ayons le courage de répondre : ils ne servent à rien. Même pas à amasser derrière leurs murs les trésors de la civilisation. Ils n’y ont jamais pensé vraiment. Ils se savent profondément étrangers aux préoccupations du siècle. Les moines ne servent à rien. Ils servent Quelqu’un.


Expliquons-nous. Dieu n’a pas besoin de nos services, mais il a imprimé au fond de ses créatures une telle soif de bonheur que l’humanité tout entière, animée d’un immense mouvement de reflux, tend à retourner impétueusement vers sa source. Ce que nous appelons la vie contemplative répond aux aspirations les plus profondes et les plus éternelles de la vie de l’âme.

Le philosophe Gustave Thibon, quant à lui, affirme la nécessité de la vie contemplative dans le monde contemporain :
« Les monastères ne sont pas de stériles épaves du passé : ce sont des relais qui assurent la permanence de l’éternel dans le temps. Et je dirai même que c’est dans les époques où les témoins de l’éternel sont les plus méconnus que leur présence est le plus tragiquement nécessaire, car ils apportent ce contrepoids d’absolu sans lequel un monde qui a choisi la matière contre l’esprit et l’homme contre Dieu glisserait sur la pente du néant. » (Gustave Thibon. Message des moines à notre temps)

1
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.