• Annonciade

    Les Soeurs de l'Annonciade

    Au début du 16ème siècle, Sainte Jeanne de France fonde la Fraternité Annonciade d'inspiration franciscaine. Les Sœurs se mettent sous la protection de la Vierge Marie et la prennent comme modèle.
    Ayez continuellement la Vierge de­vant les yeux
    Prologue de la Règle de l'Annonciade
  • Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît
  • Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard
  • Carmélites

    Les Carmélites

    Aux 12ème siècle, s'inspirant du prophète Élie, des ermites vivent dans les grottes du Mont Carmel, insistant sur la prière. Au 16ème siècle, Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix fondent les Carmes déchaussés.
    Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même
    Sainte Thérèse de Jésus
  • Clarisses

    Les Clarisses

    Les Clarisses tiennent leur nom de Sainte Claire d'Assise qui fonde cet ordre au 13ème siècle à la demande de Saint François d'Assise. La vertu évangélique de la pauvreté fait toute leur richesse.
    Regarde-le, médite-le, contemple-le,
    Sainte Claire

La mesure de la Miséricorde du Père

aiguebelle fils prodigue rembrandtDans la parabole du fils prodigue que l’on pourrait appeler la parabole de la Miséricorde du Père (Lc 15, 11-32), Jésus décrit tout le drame qui se joue entre un père qui aime son fils et un fils qui court à sa perte, gaspillant tout ce que le père lui donne par une vie désordonnée et par là-même, il perd ses droits de fils.

Lire la suite

"Crois toujours à l'Amour"

carmel de surieu - Crois toujours à l'AmourJe suis aimée de Dieu ? Est-ce que Dieu carmel de surieu - Crois toujours à l'Amourm’aime ?

La réponse à ces questions n’est pas évidente pour tous. C’est pourtant une interrogation qui habite de nombreux cœurs humains, jeunes ou moins jeunes… des cœurs en recherche, en espérance et parfois en souffrance. Un défi de la vie chrétienne pourrait se résumer en cette invitation que la bienheureuse Élisabeth de la Trinité lance à sa sœur Guite : "Crois toujours à l’amour" (lettre 269).

Lire la suite

ARRÊTS sur IMAGES : Dieu m’aime tel que je suis...

pâquerette« Ne crains pas... »
« Vois, donc, je t’ai gravé sur les paumes de mes mains. » Is. 49, 16

« Ne crains pas, car je t'ai racheté,
je t'ai appelé par ton nom: tu es à moi. » Is. 43, 1
« Tu comptes beaucoup à mes yeux...
tu as du prix et moi, je t’aime... » Is. 43, 4

Lire la suite

Ce jour-là

bougie vase"Dieu peut-il m'aimer ?"
La question s'est posée le jour où j'ai su que, justement, Dieu pouvait m'aimer...malgré tout, malgré ça.

C'était le jour où, après un long chemin pour tenter de sortir des ténèbres et du doute, sa lumière à lui est venue illuminer ma vie.

Lire la suite

Un autre regard

christcappadoceIl faut bien le reconnaître...

Quand j'entends dire : "Dieu nous aime", cela ne me fait ni chaud, ni froid, il aime en tas et c'est un peu comme quand je dis : "J'aime tout le monde", c'est presque du : "je n'aime personne".

Si ça lui fait plaisir de nous aimer, tant mieux ! C'est qu'il ne peut pas faire autrement.

Lire la suite

Dieu... Amour ? Dieu m'aime, moi ? Impossible

feuÊtre aimée... Comment croire que c'est possible alors que tous mes camarades de collège me rejetaient, me méprisaient, sans que je ne sache pourquoi ? Quelle douleur ! quelle souffrance ! Être seule dans la cour de récréation, être seule lorsque des travaux de groupe sont demandés, être sur le banc de touche à chaque fois qu'en sport, il y a un exercice en binôme...

Lire la suite

"Réjouissez-vous avec moi !"

soeur du carmel de Verdun« Réjouissez-vous avec moi ! »  Lc 15, 6.9

Voici qu'il nous est donné de vivre en Église l’année de la Miséricorde où tous nous sommes appelés à franchir la «porte de la Miséricorde». C’est par cette  porte de la miséricorde que s’est élargi mon chemin...

Lire la suite