• Cisterciens

    Les Cisterciens

    A Cîteaux en Bourgogne fut fondé le premier monastère cistercien au 12ème siècle par trois bénédictins, Saints Robert, Albéric et Etienne. Des Sœurs firent de même à l'abbaye de Tart. La simplicité est un valeur qui leur est importante.
    La mesure d'aimer Dieu, c'est d'aimer sans mesure
    Saint Bernard

Abbaye Notre-Dame d'Aiguebelle

La mesure de la Miséricorde du Père

aiguebelle fils prodigue rembrandtDans la parabole du fils prodigue que l’on pourrait appeler la parabole de la Miséricorde du Père (Lc 15, 11-32), Jésus décrit tout le drame qui se joue entre un père qui aime son fils et un fils qui court à sa perte, gaspillant tout ce que le père lui donne par une vie désordonnée et par là-même, il perd ses droits de fils.

Ce dernier ne peut plus rien attendre de son père en matière de justice. Tout lui a été donné. Et pourtant le Père reste le père, et le fils reste son fils. Le Père reste fidèle à lui-même et à l’amour qu’il a pour son fils.

Lorsqu’il voit son fils revenir, même de loin, il est ému de compassion. Même si le fils a dilapidé ses biens, tout l’héritage paternel. Même s’il a blessé sa dignité de fils, qu’il a ignoré son père et même manifesté qu’il le considérait comme mort puisqu’il a réclamé son héritage. Même s’il est déchu en quelque sorte de tous ses droits, pourtant aux yeux du père, il ne les a pas perdus. Le père ne se contente pas d’attendre, il court à sa rencontre, se jette à son cou, l’embrasse, le revêt des plus beaux vêtements, lui met un anneau au doigt et fait préparer un festin. Le père l’investit de nouveau comme son fils. Il lui redonne ses droits et sa dignité de fils.

Le fils espérait seulement avoir à manger, mais la miséricorde du Père dépasse largement toute attente. Elle ne repose pas sur de justes droits à la subsistance, mais se base sur sa dignité de fils. Sa mesure est celle de l’amour du Père. Beaucoup de gens limitent la miséricorde du Seigneur à ce qu’ils croient juste d’avoir en fonction du jugement qu’ils posent sur eux-mêmes et sur ce qu’ils ont fait. Alors que la mesure de la Miséricorde du Père est l’Amour infini et notre dignité de fils et fille de Dieu.

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.